20.11.12

"There's no actor, there are only actresses." O. Wilde # 4

Bon, autant que vous le sachiez: je suis une fille bizarre. J'ai vu Les Demoiselles de Rochefort à 13 ans et Le Dernier métro à 14, et depuis ce temps-là j'adore Catherine Deneuve. Ca fait partie de moi, de ce que j'aime et donc aussi de ce que je suis. Je me suis souvent auto-psychanalysée pour comprendre mais ça serait trop long à expliquer. J'ai choisi la période que je préfère, les années 60, pour vous montrer quelques photos et peut-être vous donner envie de voir quelques films (ça fait beaucoup de photos et de films, mais,... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

04.11.12

Elle s'appelle Ruby de Jonathan Dayton et Valerie Faris

Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film sans connaître la bande annonce ni lu de critique. Les acteurs, les réalisateurs, l'univers... tout me plaisait déjà. Evidemment, ce n'est pas le même coup de coeur que Little Miss Sunshine (comme on le dit dans le film, c'est toujours difficile de faire le 2e album, le 2e livre) mais c'était un bon moment. A la fois drôle, surprenant, parfois dur... Calvin est un jeune romancier qui a connu le succès dès son premier roman. Tout le monde le prend pour un génie alors qu'il... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 19:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01.11.12

Amour de Michael Haneke

Un film éprouvant. J'en suis sortie vidée, avec un poids sur la tête, des yeux gonflés, des idées noires, des pensées pour des gens que j'aime, pour des acteurs que j'aime... Un film qui vous donne une claque mais qui vous oblige à rester, à regarder, à subir. Pourtant ce n'est pas un film voyeur. Finalement, comme dit Trintignant à Isabelle Huppert "il n'y a rien à raconter, parlons d'autre chose". Cette histoire, beaucoup de gens la vivent, tout le monde le sait. Mais Haneke nous enferme deux heures dans cet appartement et nous... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 08:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
10.10.12

Camille redouble de Noémie Lvovsky

Sans m'être complètement identifiée à l'héroïne (et pourtant), Camille redouble m'a replongée dans mes années lycée et fac. A l'époque je regardais La Vie ne me fait pas peur (conseillé par ma prof de français), je m'habillais parfois comme un sapin de Noël, je rencontrais mes vraies amies, je découvrais Barbara, la littérature, la Nouvelle Vague... Bref, je devenais moi. C'est peut-être pour ça que ce film m'a tant touchée (très égoïstement). Et me donne envie de danser!   
Posté par C for Camille à 10:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
10.09.12

Lola de Jacques Demy

  Pour la beauté d'Anouck Aimée, pour revoir le premier film de Jacques Demy, pour avoir envie de perfectionner mon trait d'eye-liner, pour les images de Raoul Coutard, pour revoir Nantes, pour la musique de Michel Legrand, parce que tout l'univers de Demy est là, pour penser aux Parapluies et aux Demoiselles, pour apprendre la chanson de Lola par coeur, pour nous revoir Myriam et moi à la Cigale, pour les marins (qui sont bien plus marrants que tous les forains réunis), pour "la reine de Nantes", pour Roland Cassard, pour... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 10:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25.08.12

Broken de Rufus Norris

Il y a quelque chose de cassé dans ce quartier anglais: une mère morte, un père qui élève seul ses trois filles (des furies!), un accident d'enfance qui a causé un retard mental, une mère qui a abandonné ses enfants, un couple qui s'aime mais qui n'arrive pas à trouver d'équilibre, des adolescents qui comblent leur ennui... Un simple incident va provoquer une série d'événements violents dans chaque famille de ce quartier. Une tragédie au sens propre car ici rien ne peut être évité. C'est le destin, ou le hasard, ou l'éducation, ou... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 07:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

15.08.12

Les enfants de Belle Ville de Asghar Farradi

Je n'ai pas vu Une Séparation. Parfois je me dis que beaucoup de personnes s'emballent un peu trop pour ce genre de films de peu de moyens dès qu'on ne s'y ennuie pas complètement. Mais l'émission Le Masque et la plume a attisé ma curiosité et j'ai eu envie de découvrir ce cinéaste qui fait tant parler. Akbar vient d'avoir 18 ans et est condamné à mort. Son meilleur ami et sa soeur vont essayer d'obtenir le pardon du père de la victime. J'ai été transportée par cette histoire, j'ai aimé la mise en scène qui joue avec le... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 08:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11.08.12

Adieu Berthe - L'enterrement de mémé de Bruno Podalydès

Depuis sa présentation à Cannes, j'avais très envie de le voir. Mais la critique de Marion (ma soeur de cinéma) m'avait interloquée: elle était sortie après un quart d'heure! J'ai quand même voulu tenter l'expérience. Certes, c'est un film bavard avec quelques lenteurs mais qu'est-ce que j'aime l'humour loufoque des frères Podalydès! Et puis, il y a Valérie Lemercier (argument d'autorité)... qui peut hurler des injures dans un cimetière en restant d'une classe folle. Bref, je me suis laissée emporter par cette histoire (mais ici,... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 08:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
14.04.12

"There's no actor, there are only actresses." O. Wilde # 3

J'adore Ingrid Bergman. Encore plus depuis que j'ai lu son autobiographie. Plusieurs de ses films figurent parmi mes préférés et j'aime surtout la femme: celle qui a débarqué toute naïve à Hollywood, qui a réussi à faire des choix dans un monde où les acteurs ne contrôlaient rien, qui était copine avec Hitchcock et Cary Grant, qui a tout quitté pour rejoindre l'amour de sa vie, qui a subi les jugements de l'Amérique puritaine, qui y est revenue la tête haute des années plus tard, qui s'est battue pour des grands rôles... Bref,... [Lire la suite]
Posté par C for Camille à 10:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23.03.12

En passant...

Funny girls.
Posté par C for Camille à 08:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]