the-deep-blue-sea-photo-1

Vu pendant le festival Télérama.

Je voulais le voir pour Rachel Weisz et j'ai aimé le film grâce à elle. J'avoue avoir été un peu déçue. Le début notamment était filmé comme dans les années 50 (à l'époque de l'intrigue) avec les violons en musique de fond et je me suis demandé si c'était du second degré ou pas. Pourtant je suis une fan de films 50's et j'ai une inclination particulière pour les mélodrames (à mon grand regret!).

Quand je suis sortie, j'étais imprégnée de l'ambiance du film (d'après ce que j'ai compris, le titre traduit un état dépressif), mélancolique et le temps de faire la route jusqu'à chez moi, j'avais pratiquement les larmes aux yeux. Parfois, je me dis qu'il faut vraiment que j'arrête de regarder des films en journée parce que, sinon, je peine à redevenir moi-même.

Mais c'est aussi pour cela que j'aime autant le cinéma.