Petit-tour_banner-promo

Hier, j'avais rendez-vous avec lui. Notre troisième rencard. Ca devient sérieux...

Souchon, c'est le seul chanteur dont j'ai "hérité" de mes parents. Je me souviens chanter ses chansons gamine pendant les longs trajets de vacances. Connaître par coeur "Foule sentimentale" sans rien y comprendre. Penser à une amourette de vacances (j'avais quoi? 9 ans) en entendant "Passer notre amour à la machine"... Puis le redécouvrir plus tard. Piquer les albums de ma mère. Finir par les connaître mieux qu'elle.

C'est quelqu'un qui me touche, par sa musique bien sûr, mais aussi son élégance, sa délicatesse, ses faiblesses. Donc hier, j'étais en mode groupie. A chaque fois qu'il faisait un pas en arrière, j'avais peur qu'il quitte la scène. Parce qu'il y a tellement de chansons que j'aime et que j'aurais voulu qu'il chante! Mais les concerts de plus de cinq heures n'existent pas.

"Si la vie est un film de rien. Ce passage-là était vraiment bien. Ce passage-là était bien."