frame455e943084483a5d33ef7610cae0c89555c82a32

Oui, je sais: tout le monde a déjà lu ce livre et en a fait la critique. Mais, je suis un peu longue à la détente et j'attendais qu'on me le prête ou qu'il soit disponible à la bibliothèque (ce qui n'est jamais arrivé).

Parfois, on entend beaucoup de critiques élogieuses sur un livre ou un film, et comme on en attend trop, on est toujours un peu déçu(e). Et bien c'est l'exception qui confirme la règle. J'en attendais beaucoup, j'avais hâte de le lire... et j'ai adoré!

Delphine de Vigan nous raconte Lucile, sa mère. Elle pioche dans ses souvenirs d'enfance et fait appel à la mémoire de ses proches. Certes, la vie de Lucile est loin d'être anodine. Mais c'est aussi dans sa manière de raconter les scènes vécues par les autres, ce mythe familial auquel on appartient, ce dont on voudrait échapper que Delphine de Vigan nous parle. J'ai aimé son écriture, sa sensibilité, sa pudeur, son humour, ses doutes. Une merveille.

Merci Bab! (ben oui, j'achète une maison donc je pique les livres des autres!)