Il y a des choses qu'on ne peut pas acheter parce qu'on les a déjà plus ou moins... (cf le coffret Catherine Deneuve)

Best of Benjamin Biolay. Il y a 10 ans sortait Rose Kennedy. J'étais une jeune lycéenne et je découvrais la "nouvelle scène française" comme on l'appelait. Je ne savais pas vraiment quel métier je voulais faire (j'hésitais encore entre la filière littéraire ou scientifique, c'est vous dire)... Mais au fond, j'étais déjà moi.

Je me suis souvent dit qu'on devient adulte le jour où on accepte ce qu'on a fait auparavant. Le jour où, par exemple, on relit son journal intime en ne regrettant rien de ce qu'on a écrit. Le jour où on réécoute Rose Kennedy avec le même plaisir qu'il y a dix ans... Avec le même penchant pour certaines chansons.

"Dix ans, dix ans de notre vie..."

Ce week-end, j'ai écouté trois interviews de Benjamin Biolay (I love france inter). Et la bande originale d'une décennie.

"Mélancolique et ailleurs. Mélancolique et alors?"

PS: je vous mettrai de la musique quand j'aurais appris à le faire...